Depuis 2002, le Giscop 93, d’abord sous forme associative “Scop93”, puis sous le statut Groupement d’intérêt scientifique, il assure la réalisation d’une enquête permanente auprès de patients atteints de cancer.

Elle répond à trois objectifs principaux :

  • Connaître : identifier les risques cancérogènes dans l’activité et dans l’environnement de travail, les postes et les activités exposées à ces cancérogènes.
  • Reconnaître : favoriser la déclaration en maladie professionnelle des personnes qui ont été exposées à des cancérogènes dans leur travail, identifier les obstacles à la reconnaissance et leurs conséquences en terme de production de connaissances.
  • Prévenir : favoriser la mise en place d’une politique de prévention effective pour les salariés d’aujourd’hui et ceux de demain, par la connaissance et la reconnaissance du rôle du travail dans la survenue des cancers.

Giscop93

Depuis 2002, le Giscop 93 – d’abord sous forme associative “Scop93”, puis sous le statut Groupement d’intérêt scientifique – assure la réalisation d’une enquête permanente auprès de patients atteints de cancer. Cette enquête répond à trois objectifs principaux :

  • Connaître : identifier les risques cancérogènes dans l’activité et dans l’environnement de travail, les postes et les activités exposées à ces cancérogènes.
  • Reconnaître : favoriser la déclaration en maladie professionnelle des personnes qui ont été exposées à des cancérogènes dans leur travail, identifier les obstacles à la reconnaissance et leurs conséquences en terme de production de connaissances.
  • Prévenir : favoriser la mise en place d’une politique de prévention effective pour les salariés d’aujourd’hui et ceux de demain, par la connaissance et la reconnaissance du rôle du travail dans la survenue des cancers.

Le cancer est appréhendé :

  • comme une histoire individuelle et collective
  • comme un évènement sentinelle vis-à-vis des expositions cancérogènes au cours de la vie professionnelle et vis-à-vis de la reconnaissance du cancer en maladie professionnelle.

La mise en visibilité du poids du travail est l’objectif que s’est fixé le Giscop93 depuis le recrutement des premiers patients en mars 2002 par le biais de services hospitaliers partenaires (oncologie, pneumologie, urologie). Est ainsi éligible à l’enquête toute personne nouvellement diagnostiquée pour un cancer primitif des voies respiratoires, urinaires ou hématologiques, et résidant en Seine Saint Denis.